segunda-feira, 21 de dezembro de 2015

Uma lição de Maurras




"Le roi et la nation sont identifiés. L'intérêt de la nation est celui de la dynastie. Deux choses rendent clairvoyants les esprits les plus ordinaires : c'est l'amour et c'est l'intérêt. L'amour de soi, l'intérêt personnel, puis l'amour paternel, joint à l'intérêt dynastique, voilà, au fond, si on l'analyse avec quelque courage, la quadruple racine de ce profond sentiment du bien public et de l'intérêt national qui, dans la dynastie capétienne, a créé la France. Dans le cœur du monarque, dans son esprit, il y a une coïncidence parfaite et en quelque sorte physique entre le patriotisme le plus élevé et, si l'on me permet d'ainsi dire, la plus sordide cupidité..."

Charles Maurras (1868-1952)

Sem comentários:

Enviar um comentário